Actuel au Zoo de BÂle

Dans la nuit du 4 juin, la naissance du zébreau Panja a créé l’animation au sein du troupeau de zèbres du Zoo de Bâle.

La petite et vigoureuse Panja est le deuxième bébé de Jua (6 ans). Après l’arrivée de son premier zébreau fin 2017, Jua a eu besoin d’un petit peu d’entraînement avant de parvenir à l’allaiter correctement. Cette fois-ci, elle a fait preuve de toute la maîtrise d’une mère confirmée. Très prévenante, elle se dresse en rempart entre la fosse remplie d’eau et la zébrelle pour l’empêcher de tomber à l’eau. Jua protège également Panja lorsque l’étalon Tibor (8 ans) s’approche d’un peu trop près.

Un père au sang chaud

Tibor est le père de Panja. Au départ, il s’est montré passablement agressif envers la mère et son zébreau, un phénomène habituel chez les zèbres. Il cherchait régulièrement à les mordre, mais il est à présent redevenu plus calme. Les femelles zèbres sont généralement à nouveau en chaleur au bout d’une à deux semaines après la naissance: c’est le cas de Jua ces derniers jours, qui capte ainsi toute l’attention de Tibor. Lorsque la femelle est prête à s’accoupler, le mâle se montre sous son plus beau jour.

Les premiers jours suivant la naissance, la mère tient en règle générale à l’écart les autres membres du troupeau. Jua se plie consciencieusement à l’exercice. Le groupe des zèbres rassemble Chambura (13 ans), Lazima (4 ans), Nyati (1-2 ans), Tibor (8) et Niara (1 an). Panja a déjà fait la connaissance de ses colocataires les autruches.


L’Afrique de l’Est pour patrie

En Afrique, pays d’origine des zèbres des plaines, les troupeaux de zèbres ne constituent pas des groupes durables. Les jeunes animaux quittent la famille à l’âge d’un an et demi, de nouvelles femelles ayant atteint la maturité sexuelle rejoignent le troupeau et l’étalon peut être remplacé par un plus jeune. Toute consanguinité est ainsi évitée et les populations restent saines.

On trouve beaucoup de zèbres en Afrique de l’Est. Ils vivent dans la savane et les forêts ouvertes. Les zébrures, qui sont leur caractéristique distinctive, sont aussi uniques qu’une empreinte digitale humaine.

Des autruches comme colocataires
La plaine africaine du Zoo de Bâle est un enclos communautaire regroupant des zèbres, des autruches et des hippopotames.  Elle a été inaugurée en 1992. En journée, une séparation est maintenue entre les zèbres et les autruches d’une part, et les hippopotames d’autre part, afin d’éviter tout contact direct. La nuit, la plaine appartient soit aux hippopotames, soit aux zèbres.