Actuel au Zoo de BÂle

Niara, le bébé zèbre, est née au Zoo de Bâle le 16 décembre. Son nom signifie «promise à de grandes choses». Très vive, cette jeune femelle s’aventure déjà sur l’espace africain, et cela malgré le froid. D’ailleurs, les températures hivernales ne semblent pas poser de problème à la plupart des animaux du zoo.

La petite jument est la toute première née de Jua (5 ans). Cette dernière a donc tâtonné un peu avant de parfaitement maîtriser l’allaitement. Cette jeune maman encore inexpérimentée fut dans un premier temps déstabilisée lorsque Niara se présentait sur le côté de sa tête pour s’étirer et atteindre les mamelles, sous le ventre. Mais la faim stimula la curiosité de Niara qui finit alors par se présenter correctement, c'est-à-dire par l’arrière.

Le père de Niara, Tibor (7 ans) vit aussi avec le troupeau. Il ne démontra néanmoins qu’un intérêt limité envers sa progéniture. Il s’avéra bien plus intéressé par le retour en chaleurs de Jua deux semaines après la mise bas, comme c’est généralement le cas chez les femelles zèbres. Le troupeau de zèbres se compose aussi de Chambura (12 ans), la grand-mère de la jeune jument, de Lazima (3 ans) et du petit Nyati (6 mois). Niara fera bientôt la connaissance de ses colocataires, les petites autruches. Pour l’instant, les zèbres et les autruches ne sont présents qu’à tour de rôle sur l’espace africain, car les zèbres sont très curieux et aiment s’amuser à pourchasser les petites autruches.

Le froid qui règne actuellement ne dérange pas vraiment les zèbres. Plusieurs fois par jour, les soigneurs les font entrer dans l’étable un petit moment avant de les laisser ressortir. La plupart des autres animaux du zoo ne semblent pas non plus souffrir du froid et certains l’apprécient même, comme les manchots papous, les manchots royaux, les panthères des neiges et les bisons. Les animaux qui ne supportent pas le froid peuvent être vus dans les étables et les enclos couverts et chauffés. Les girafes effectuaient encore jusqu’il y a peu leur promenade quotidienne dans l’enclos extérieur. Toutefois, la récente formation de plaques de glace les contrait à séjourner maintenant dans la véranda couverte.