Actuel au Zoo de BÂle

Depuis le 27 avril, six jeunes cochons nains grognent à qui mieux mieux dans le zoo des enfants du Zoo de Bâle. Quatre des porcelets sont noirs comme leur mère Nera, tandis que les deux autres sont tachetés comme leur père Nino. Il s’agit de la première portée du jeune couple.

Né en août 2016 au Zoo de Bâle, Nino a reçu en novembre la compagnie de Nera, presque le même âge que lui, originaire du parc animalier de Roggenhausen. Tous deux forment le nouveau couple reproducteur du Zoo de Bâle. Au terme de la gestation habituelle des porcs, c’est-à-dire trois mois, trois semaines et trois jours, leurs bébés sont venus au monde une nuit dans l’étable. Nera semble déjà s’être bien faite à sa nouvelle condition de mère. Nino en revanche ne témoigne pas un intérêt débordant pour sa progéniture, même s’il reste presque toujours auprès de sa famille. Il n’en est séparé qu’au moment des repas, afin que Nera puisse manger en toute tranquillité. Car il est important qu’elle engrange suffisamment d’énergie pour assouvir la faim de toute la portée.

Déménagement captivant

Jusqu’à ce que les porcelets grandissent un peu, la jeune famille restera dans l’étable. Dans quelques semaines, elle pourra sortir en journée dans l’espace extérieur. Afin de garantir le bon déroulement de cette transition, les soigneurs préparent d’ores et déjà les cochons à leur prochain déménagement, en les faisant d’abord passer d’un enclos de l’étable à un autre. Cela requiert une bonne dose de patience car les jeunes cochons ont envie de tout faire sauf de se déplacer de manière ciblée d’un box à un autre. Un premier soigneur passe donc devant afin d’attirer les animaux avec un peu de nourriture tandis qu’une deuxième personne reste derrière eux pour veiller à ce qu’aucun ne s’échappe. Une tâche que les enfants sont invités à prendre en charge s’ils le souhaitent, au zoo des enfants.

Des défenses de grands

Les cochons nains sont des cochons domestiques de petite taille. D’abord élevés à des fins de recherche, ils sont vite devenus des animaux d’élevage domestique. À la naissance, ils ne pèsent qu’environ 300 g. Mais les cochons nains peuvent eux aussi atteindre une taille considérable, comme en témoigne Jack (8 ans), grand-père de la jeune fratrie, qui enregistre fièrement 79 kg sur la balance. Les défenses de Jack sont elles aussi impressionnantes. Car si canines et incisives ont à peu près la même taille chez les femelles, les canines des verrats (mâles) sont sensiblement plus grosses. Il y a quelques jours, le vétérinaire a dû légèrement raccourcir les défenses de Jack car elles étaient devenues si longues qu’elles commençaient à le gêner.