Actuel au Zoo de BÂle

Deux mètres de haut, 80 kg: le vaillant petit dernier de la famille des girafes du Zoo de Bâle est né le 14 juillet et s’appelle Osei («noble»). En plus d’être remarquablement grand et lourd, le bébé de Kianga (8 ans) est également particulièrement actif pour un petit girafon.

L’accouchement a duré près de trois heures, et le vétérinaire du zoo commençait à se faire du souci. Mais tout s’est finalement bien terminé. Seul le cou d’Osei coincé entre les longues jambes de sa mère a suscité une brève excitation. On a vite compris pourquoi: Osei pèse presque 20 kg de plus et mesure 20 cm de plus que les autres girafons. À peine 20 minutes après la naissance, il essayait déjà de se lever et au bout de deux heures, il tétait sa mère pour la première fois.

Osei est un «petit très vigoureux». Il boit régulièrement, grossit vite et sautille partout. Il est si agile qu’il a déjà eu l’autorisation de sortir dans les espaces extérieurs, où le public peut l’admirer, tout comme dans le pavillon des antilopes. Les visiteurs sont tenus de ne pas faire de bruit dans le pavillon afin de ne pas déranger Kianga et Osei. Si la mère se montre agitée, le pavillon sera fermé au public.

Le père d’Osei est Xamburu (8 ans). Il est également le père d’Onong, le fils de Sophie (6 ans), né le 28 février dernier. Onong témoigne un grand intérêt à son nouveau compagnon de jeux: il le suit et le taquine pour jouer. Onong a également trouvé en Kianga, la mère d’Osei, une nouvelle «source de lait» et il essaie de la téter. Mais Kianga n’est pas du tout d’accord et elle le chasse sans ménagement. Kianga avait déjà donné naissance à un autre girafon mâle avant 2015. Son fils de deux ans, Makalo, a rejoint le zoo «Badoca Safari Park» au Portugal le 27 juin dernier.

Les girafes de Kordofan sont une espèce menacée dans la nature. Le Zoo de Bâle en élève depuis 2011. On ne recense plus que quelque 2 000 girafes de cette espèce au Tchad, au Nigeria et au Cameroun. Les zoos européens participent donc à un programme d’élevage coordonné par le zoo de Gelsenkirchen en Allemagne.